Interdit aux mineurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Orias Le Magnifique

Aller en bas 
AuteurMessage
Orias

avatar

Messages : 3

MessageSujet: Orias Le Magnifique   Ven 22 Oct - 14:49

Nom : Orias, Démon des Médias, Grand Astrologue, Maître Devin, Producteur de Télévision, et Entraîneur de Salauds

Age : 5000 ans

Race: Démon

Type / Domaine :
Démon Majeur des Médias

Caractère: Orias est un personnage narcissique, qui se considère au-dessus du commun, au-dessus de bien des gens et même de certains qui ont pourtant un statut bien supérieur au sien. Puissant autrefois, la fin du monde et des connexions satellites ont beaucoup miné son pouvoir personnel et cela le fout parfois en rogne pour un rien. Dans cette configuration, il peut devenir violent, très violent ne porte aucun intérêt à ce qui se passe autour, et seul le temps peut lui permettre de se retrouver.
Fou narcissique, cela se manifeste par ces sautes d'humeur mais avant tout par sa fâcheuse manie de parler de lui à la troisième personne avant de revenir à la première personne lorsqu'il est dans le privé.
Esthète, c'est un homme très pointilleux sur son apparence, toujours à son avantage, il considère le monde comme un spectacle sans fin dont il est à la fois acteur, metteur en scène et spectateur et déteste les fausses notes à la manière de ses grands compositeurs et autres chefs d'orchestres qui ne souffrent pas les cuistres endimanchés qui sabotent leur bel ensemble.
Il aime le beau, et ne supporte pas le culte de la laideur que pratiquent certains, cela le met dans tout ces états. Et peut le pousser au meurtre. Pauvres petites choses...
Excentrique, séducteur, il aime plaire, aime sentir le regard des autres sur lui, sur ces œuvres et peut se montrer d'une jalousie mortelle. Charmeur, manipulateur, il se complaît dans les complots et les événements publics où il peut se donner en spectacle.


Physique: Lorsque Orias décida de revêtir une nouvelle incarnation physique, il choisit pour cela le corps d'un homme qui plairait au plus grand nombre, homme comme femme afin de célébrer sa nouvelle puissance. Il lui fallait un être à la mesure de son génie excentrique. Il le choisit donc grand, mesurant 1 mètre 80 pour environ 90 kilos d'une musculature qu'il entretient à renfort de nature démoniaque et de sports quotidiens, en tout genre les sports d'ailleurs et dans toutes sortes d'endroits, c'est plus excitant.
De beaux yeux bleu attractifs, captivants qui vont toucher le fond de l'âme, des yeux francs et honnête, d'un naturel doux pour cacher son sadisme latent, donner à ce démon, un aspect démoniaque. Une bouche bien dessinée faite pour embrasser, pour sourire, pour annoncer de formidables nouvelles, une virilité consommée, assumée mais faîtes pour plaire aux unes comme aux autres. De larges épaules.
Orias sait ce qui plaît et fait en sorte de lui donner vie, forge ce corps selon la vision qu'en ont les gens de la perfection à une époque donnée. Il se considère tout simplement comme une création de son propre génie.
Des cheveux noirs comme la nuit, un brin mal rasé pour donner ce côté sympathique, un peu plus chaleureux et moins papier glacé, car après tout, c'est un démon.
Homme de goût, il s'habille le plus souvent de costumes italiens fait sur mesure pour lui, des cravates, des chemises sur la mode du XX° siècle et qui correspond à l'âge d'or de sa profession, des boutons de manchettes en matières précieuses, une montre au poignet qui ne marche plus depuis longtemps maintenant, une paire de mocassins en cuir de veau italien, ciré et nettoyé avec une grande méticulosité. Et le premier qui fait une tâche, ou qui en ternit la brillance pourrait bien retrouver sa tête encastrée dans son fondement. Au moins, son sens du goût aura trouvé satisfaction dans cette position.

Histoire:

Au premier jour était Le Verbe. Le lendemain matin, Orias arriva et acheta le concept.

Depuis toujours, depuis que la civilisation des hommes à commencer à se développer vers une forme de mysticisme politique, à partir du moment où les religions ont gouvernés, que le verbe a surpassé l'épée, Orias était là. Visionnaire, nés du désir des hommes de savoir des choses qu'ils ne peuvent comprendre, de manipuler des foules sans avoir les moyens de tenir leurs promesses, Orias est apparu sans trop savoir comment mais déjà, il savait une chose : il était né pour faire de ce monde créée pour lui un immense spectacle pour satisfaire sa folie du beau et de l'esthétisme. Au fil des siècles, des millénaires, il attisa le feu dans le cœur des hommes, offrit aux devins de la Grèce Antique les pouvoirs de contrôler les puissants comme les faibles par le biais de prophéties et de discours prophétiques à même de galvaniser les foules, tirant son pouvoir des émotions suscitées par ses grands rassemblements humains. Il offrit aux astrologues les pouvoirs de lire ce qu'il voulait dans les étoiles pour diriger des nations par leurs entremises, il donna aux prêcheurs ce charisme magnétique qui leur permet de mobiliser les foules, devenir plus puissant alors que ces Héraults répandaient haine, amour, violence et paix. Tant que des gens tombaient sous l'influence de ces envoyés, quelque soit la raison, il gagnait en puissance. Cela l'amena alors à contribuer aux plus grandes inventions dans le milieu de la communication, rapprocher les peuples pour qu'ils soient toujours plus nombreux à l'écouter, et à croire en lui au travers de ce qu'il pouvait dire. Les parchemins, puis le papier et ensuite, l'imprimerie, des débuts parfois difficile avec une Église qui ne veut pas, veut limiter son influence et surtout l'influence de tous ceux qui profitent de ces avancées.
Le télégraphe, la photocopieuse, la radio puis la télé et enfin internet sont pour lui autant de ramifications dans son réseau et peu à peu, il perd pied avec la réalité lorsque, au cours du XXI° siècle, sa création l'a dépassé dans sa propre puissance. Galvanisé, il ressent battre le cœur du monde en lieu et place du sien, entend les pensées de milliers d'humains, anges et démons, il prend peu à peu conscience de la puissance de Dieu, de l'influence qu'il peut avoir sur le monde.
Et il finit par se perdre en lui-même, et c'est alors que tout va dégénérer. Ne contrôlant plus rien, comme en plein trip de L.S.D. et assiste à la fin du monde ou plutôt à ses débuts comme l'on regarde un film en immersion totale, sans bouger, sans avoir conscience qu'il se passe réellement quelque chose, juste un immense divertissement dont il peut ressentir chaque émotions, chaque sensations.

Et puis tout s'est arrêté. D'un seul coup d'un seul, l'écran est devenu noir, les haut-parleurs ont cessés de fonctionner. Plus rien. L'Apocalypse venait d'avoir lieu.

Et Orias resta ainsi pendant longtemps, dans le noir, dans le silence, rien d'autre que sa pensée pour compagne, sa propre folie comme passe-temps, folie qu'il cultiva avec soin, avec amour, devenant son propre amant, sa propre finalité, recroquevillé quelque part.

Et un jour, Orias s'est réveillé, amputé du réseau, amputé de la majeure partie de ces pouvoirs. Le monde des hommes s'était écroulés et avec lui tout ce qu'il avait crée, tout ce qu'il avait bâtit. Et il erra pendant un temps sur la Terre dévasté, sans pouvoir, tout juste l'égal d'un diablotin jusqu'à enfin parvenir à Saevitia...
Et à peine eût-il posé le pied sur les premiers pavés de la cité, il sentit son pouvoir revenir. D'abord une simple étincelle, puis à mesure que les gens parlaient autour de lui, qu'il entendait les dernières nouvelles des événements de la cité, il retrouva sa force, son apparence séduisante et lorsqu'il arriva enfin au pied du palais des Démons, il était de nouveau Orias le Grand, Orias l'Omniprésent, Orias le Magnificent, ayant recouvré jusqu'au lustre de ces ailes noires et son sourire enjôleur si bien que les gardes de la Tour ne surent quoi faire et se plièrent à sa volonté lorsqu'ils le menèrent devant Asaliah et tout les Grands assemblés. Là, devant eux, il leur rappela qu'il était de retour, qu'Orias l'Oublié (le Déconnecté selon les Démons de l'Humour Noir) avait repris pieds dans LEUR réalité et qu'il recouvrerait un jour son statut parmi eux, que bientôt celui qui l'avait remplacé s'effacerait, qu'il disparaîtrait en même temps que son nom dans l'esprit des mortels. Qu'il disparaîtrait lorsque son existence se sera fondu en lui, Orias Dieu des Médias.


Pouvoirs:

* La Voix : peut changer sa voix, la moduler à volonté et surtout, la faire surgir de n'importe où.
* Langage Universel : permet d'être compris de tous, quelques soit la langue.
* Empathie : ressentir les émotions d'autrui
* Illusion : peut prendre l'apparence d'un présentateur télé connu des XX° - XXI° siècles, faire entendre un jingle d'émission connue
* Charme : une belle gueule ne suffit pas toujours, alors, un petit coup de pouce du destin peut-être utile
* Télépathie : permet de lire dans les pensées superficiels de la personne qu'il regarde dans les yeux.
* Manipulation à distance Médiatique : peut manipuler, contrôler et utiliser tout le matériel informatique et audio/vidéo qui se trouve à sa portée par la simple pensée.
* Coupure pub : fige l'esprit de la personne en lui envoyant une page de pub directement dans l'esprit afin de la divertir et l'empêcher de penser ou d'agir.




Type d'esclave / de maître souhaités: cherche une esclave obéissante, endurante, capable de supporter des sautes d'humeur et des accès de violences autant que de charmantes soirées à deux ou plusieurs... Sinon, j'ai une télévision pour la conversation donc muettes autorisées.

Nom de votre Avatar: Raffaelo Balzo

Comment avez-vous connu Saevitia? par Asaliah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieu
Divin Compte Fondateur
avatar

Messages : 99

L'Evangile selon...
Domaine: DIEU
Renomée: Célèbrité
Esclave/Maître:

MessageSujet: Re: Orias Le Magnifique   Ven 22 Oct - 14:56

Ouh toi la petite teigne tu vas rentrer fissa à la maison que je te fille la dérouillée du siècle!
Fripouille va!

En attendant je ferais ce que je dois en espérant que mes agent fassent ce qu'il me démande de faire.
Amuse toi bien

_________________
Je suis Dieu, Compte fondateur du Saint Forum en ce bas Monde.
Il est inutile de m'écrire car je suis momentanément indisponible.
On me dit séquestré dans mon Loft Paradisiaque. C'est effectivement le cas.
Donc, engeance de la pire espèce, si vous désirez un coup de main divine, adressez-vous à mes Saints... Sève, Ambre, Hell's Sound ou Ieoshua Mastema.

Et pour le reste... faites comme moi:
démerdez-vous!

A bon entendeur, Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saevitia.forumactif.org
 
Orias Le Magnifique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le magnifique bikini d' Ellowyne.
» Ma présentation!!!!
» Habbo étas unis UK
» Gargote Savoie RP: Chaises musicales et antipasti hydriques
» Habbo Néon ferme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saevitia :: Aux portes de Saevitia :: le Codex des Personnages :: Démons Validés-
Sauter vers: